PW50 1984 – Réception des pièces et inspection

Les pièces commencent à arriver pour la moto et le premier colis que je reçois me provient de chez 3AS Racing. Ici pas de surprises, j’ai bien le kit piston attendu ainsi que la pochette de joint haut moteur Centauro. Petite mention à la pochette de joint qui inclut le joint d’échappement, chose que l’on ne retrouve pas sur les pochettes low cost !

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Réception des pièces et inspection »

PW50 1984 – Remontage des trains AV/AR et câblage

En attendant de recevoir la commande Yamaha qui tarde à arriver, je commence à remonter les trains AV/AR de la moto. Ici rien de très compliqué, il suffit de prendre son temps, de faire les choses dans le bon ordre et cela se passe bien.

Je commence par l’avant et je graisse généreusement les portées de roulement avec ma super graisse Motul Tech Grease 300 toute verte.

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Remontage des trains AV/AR et câblage »

Tuto : comment assouplir des pièces en caoutchouc ?

Aujourd’hui on va faire un petit tuto ou plutôt un test qui consiste à redonner à des pièces en caoutchouc leur moelleux d’origine. Il n’est pas rare dans les différentes restaurations de tomber face à des manchons d’air en caoutchouc, et, avec le temps ces pièces durcissent au point qu’il n’est plus possible de les utiliser convenablement et voir même il y a un risque de les casser.

Tu te doutes bien que si cet article sort aujourd’hui, c’est qu’en plein projet de restauration du PW50 1984, je suis confronté à ce problème.

Sur les PWs qu’ils soient de 50cm3 ou 80cm3 il y a des pièces en caoutchouc que je te présente ci-dessous :

PW50 – pièce n°16

Continuer la lecture de « Tuto : comment assouplir des pièces en caoutchouc ? »

PW50 1984 – Commande des pièces et topo chinoiseries

Je t’ai laissé dans le doute la semaine dernière à savoir ce qu’allait faire le propriétaire au sujet du kit piston… Doute que je vais lever tout de suite : il a pleine confiance en moi sur les frais à engager et c’est donc moi qui juge ce qu’il est bon de faire sans être en plein délire de dépenses.

Je note au passage que c’est tout à fait remarquable de bénéficier de la confiance de quelqu’un qui ne me connait pas. Peut être que j’ai fait bonne impression ? Peut être que l’état du PW 50 vendu atteste de mon sérieux ? En tout cas, toi qui lis mon blog depuis un moment maintenant tu sais comment je bosse et je suis plutôt du style réglo. A toi M* qui te reconnaitras, un grand merci de m’avoir accordé ta confiance pour ce projet, je suis sûr que tu ne seras pas déçu !

Mais revenons-en à notre sujet. Dans toute réparation il y a toujours des pièces à changer et quand bien même j’ai fait le maximum pour qu’il n’y ait pas beaucoup à acheter, il faut quand même passer à la caisse et acheter des éléments neufs. Voici donc ci-dessous la liste des pièces à commander pour laquelle on fera 3 commandes.

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Commande des pièces et topo chinoiseries »

PW50 1984 – Vérification de la transmission et du frein arrière !

Je continue sur la lancée de démontage et inspection de la moto. Cette fois ci je m’occupe des éléments à l’arrière. Lorsque j’ai récupéré la moto, je n’avais pas eu de bruit suspects au niveau de la transmission par contre le frein était grippé de chez grippé, la poignée ne revenait même pas en place !

Je démonte donc côté droit l’échappement complet, l’amortisseur, le boulon de roue ainsi que la plaque de maintient de l’axe de roue puis le « bras » lié au moteur. Idem côté gauche où je démonte l’amortisseur puis les 3 vis restantes du cardan côté moteur pour me retrouver avec cela :

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Vérification de la transmission et du frein arrière ! »

PW50 1984 – Câble d’accélérateur trop court ? Je m’en occupe !

Si tu te rappelles bien le descriptif de la panne de la moto, lors du démarrage le moteur s’emballait dans les tours et lors de mon diagnostic j’ai remarqué que le câble d’accélérateur était trop court. Maintenant, on a un câble pas d’origine certes mais il est en bon état. Regardons de plus près voir si l’on ne peut pas faire quelque chose.

Je m’installe dans le salon (car ça caille dans le garage) avec le câble complet et carburateur. Je monte le câble et voici comment est le boisseau :

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Câble d’accélérateur trop court ? Je m’en occupe ! »

PW50 1984 – Remise en état du train avant

Ça y est, la partie de Lego commence et je mets la moto en pièce minutieusement. Je commence par le train avant et je démonte tout : la roue, le câble de frein, le guidon, les bâtons de fourche et tés, les roulements, tous le câblage (starter, faisceau, frein arrière) ainsi que le bocal d’huile et sa durite.

Ensuite je nettoie la colonne et les portées de roulement :

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Remise en état du train avant »

PW50 1984 – Diagnostic de la panne

Je t’ai présenté le projet la semaine dernière, et, je n’ai pas tardé à pencher mon nez dessus afin de voir quel peut être le problème de cette moto.

Le propriétaire m’a dit que quand la moto démarrait, elle ne tenait pas le ralenti et montait assez vite en régime. Seule info que j’ai réellement… Allez zou c’est parti, on enlève les 2 vis qui tiennent la selle, la vis qui maintient le boitier de filtre à air et j’en profite aussi pour virer le garde boue avant. Je note que certaines vis ne sont pas d’origine (Humm ça sent la chinoiserie à plein nez l’histoire)…

Ensuite je fais un petit contrôle allumage : bougie installée BPR6HS avec anti-parasite NGK LB05 F. Il y a de l’allumage => OK. Mais la bougie n’est pas la bonne. On achètera des BP4HS en remplacement, bougie préconisée pour ce modèle…

Continuer la lecture de « PW50 1984 – Diagnostic de la panne »