Renault Master – Suite des opérations

La semaine dernière on a préparé le camion, maintenant il faut rentrer et penser à s’en servir car on a un déménagement qui approche et surtout un état des lieux à faire dans moins de 10j, le 15/06/2020. On en profitera donc pour faire un voyage complet camion + voiture / remorque afin de pouvoir s’installer « à l’arrache » avec le minimum vital sur place.

Pas de soucis particuliers avec le camion. Il roule très bien même sur l’autoroute, prend son petit 140 compteur et consomme 10L/100km et tout semble aller correctement.

J’ai simplement installé un autoradio et nettoyé correctement la cabine avant cet état des lieux car sans musique ça le fait vraiment pas. Pour le coup j’ai trouvé chez Norauto à côté de chez moi un petit poste Pioneer MVH-S410BT dont les spécificités sont détaillées ici.

Le truc cool avec ce poste, c’est qu’il supporte les iPhone / Android en direct avec son port USB et détecte même Spotify, le service audio qu’on utilise en famille. Exit le lecteur CD qui de toute façon est d’un autre temps, ici c’est connectivité USB, Bluetooth et téléphone même. Le plus surprenant a été in fine son prix car affiché à pas loin de 100€ en magasin, ils devaient déstocker / solder je l’ai payé seulement 50€, la bonne affaire !

Enfin bref, nous voici de retour à la maison après le premier aller / retour Nantais et donc on s’attaque aux problèmes restants. Un truc que je ne t’ai pas dit, si tu regardes attentivement la première image de cet article, tu te rendras compte qu’il y a un truc qui cloche. Aller je te remet ça ci-dessous :

En fait je me suis rendu compte que le moteur ne chauffait pas correctement. On a donc un souci de thermostat, de capteur de température ou de compteur qui n’allume pas la diode correctement.

Pour moi le verdict est vite arrivé lorsque sur une aire d’autoroute après un petit temps de repos j’ai vu « 4 bûchettes » au moment de repartir puis en roulant quelques temps après c’est redescendu à 2. Ici j’incrimine donc directement le thermostat d’eau.

Je commande donc ce boitier thermostat d’eau, 10l de liquide de refroidissement (car on ne l’avait pas fait) et mes 2 câbles de frein à main chez Auto-Doc pour pouvoir envisager ces réparations.

En attendant, j’ai déjà des choses à regarder à la maison. On commence par la porte latérale. En fait lorsque l’on actionne le levier de la serrure il ne se passe strictement rien. Le système est fait de telle manière qu’il y a un relais entre le levier et la tringlerie. Ça sent à plein nez soit le mécanisme électrique du déverrouillage qui est HS soit un souci avec la tringlerie.

L’opération d’ouverture de la porte s’annonce compliquée car il y a 2 points de fermeture côté AV de l’ouverture et 2 serrures à l’AR. En pratique c’est impossible de déverrouiller les points AV de maintien de la porte tant que les serrures sont fermées.

Je passe donc un gros moment ou je galère bien mais finalement j’arrive à dévisser les 2 taquets des serrures du châssis directement depuis l’intérieur pour pouvoir arriver à mes fins et ouvrir ce fichu panneau latéral.

Vu la merde qu’il y a, c’est sur que ça devait faire très longtemps que la porte devait être condamnée !

Notes aussi que ça a du être un peu malmené car on remarque bien que le tampon d’arrêt de porte est bien enfoncé, regardes ci-dessous :

Et donc après avoir regardé un peu plus en détail, le verdict est tombé. Il s’agit du mécanisme de la serrure principale. Le loquet avait tout simplement sauté et l’action d’ouverture ne faisait strictement rien. Il s’agit de la pièce que j’ai entouré en rouge ci-dessous qui était bloquée en position fermée.

Bref, je commence par nettoyer le rail inférieur et j’enlève quand même un seau entier de merdes pour voir apparaitre le rail et son mécanisme.

Je nettoie le tout, dégraisse toutes les pièces puis re-graisse les 3 rails et mécanismes pour que ça coulisse correctement.

Ensuite je m’attaque à la butée de porte. Elle est bien enfoncée, comment puis-je la remettre en état ? Hummm … il me vient une idée : J’ai la série 3 garée juste devant, attelage sorti. Tentons de passer une sangle dans l’attelage et de tirer DOUCEMENT pour voir si ça se remet ?

Bon ben c’est nikel, c’est revenu correctement, trop cool 🙂

Ensuite, je remonte serrures, tringleries, je graisse tout ça et la porte reprend sa place. La porte s’ouvre et se ferme correctement, sans forcer. Les roulettes sont un peu fatiguées et la porte est un peu basse (même dans la position de réglage la plus haute), mais bon ça ira bien comme ça !

Ensuite, je continue les petits travaux et je démonte les feux de plaque, les nettoie,  les répare et recolle à l’epoxy.

Et hop c’est nickel ! y’aura plus de mention lors du prochain CT !

Et ensuite, quelques jours plus tard je reçois ma commande de pièces. Ici je n’ai pas de photos mais je remplace les 2 câbles de frein à main bien usés et du coup je n’ai plus aucune dureté dans le frein à main ni aucune force dans les moyeux de roue AR. C’est du tout bon !

Il me restera à remplacer le thermostat d’eau, ce que je ferai bien plus tard, en Août 2020 une fois le déménagement fait.

Le thermostat est bien situé, il est juste sous la boite à air, accessible facilement sous le capot. Une fois le boitier de filtre à air démonté toutes les durites arrivent sur le bloc thermostat. J’ai bien sûr pris soin de vidanger le circuit au préalable en ôtant la durit la plus basse du radiateur puis j’ai déconnecté toutes les durit arrivant sur le boitier.

3 vis plus tard le bloc est enlevé et je peux remettre le nouveau. D’ailleurs le nouveau a une particularité : il est livré avec des bouchons et un trou supplémentaire.  Comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous, sur la gauche je bouche un trou inutilisé et je serti avec une petite bague que j’avais acheté dans ma commande (note : n’importe quel collier aurait fait l’affaire aussi).

L’opération me prend 1h au max et une fois tout remonté, le liquide neuf remis et purgé je file faire un tour et au bout de 5mn j’ai mes 4 « bûchettes » sur le compteur. C’est bon !

Et pour finir, rappelles toi il y a un défaut de fixation de l’amortisseur AV sur le CT et j’ai remarqué que j’ai un bruit, un « clong-clong » côté gauche quand je roule.

En fait je me rend compte que la tête d’amortisseur bouge dans son logement et lorsque je place un cric dessous et que je monte, ça bouge bien. Ici le problème c’est que la vis qui maintien l’amortisseur n’est pas d’origine (cause vis foirée ? je ne sais pas) et que la nouvelle vis étant plus longue, elle écarte  le support plutôt que de le serrer sur le silent bloc. Ainsi cette dernière est libre de bouger.

Je mesure le jeu, j’ai environ 2mm une fois la vis serrée à fond. Je positionne donc 2 rondelles de 1mm chacune et remonte l’ensemble. Je teste avec le cric, ça ne bouge plus.

L’essai routier confirmera l’efficacité de cette réparation. Je n’ai plus de bruit « clong-clong » quand je roule.

Et voilà, on en arrive à la fin des réparations sur le Master (en attendant les prochaines !) mais je pense qu’on est bien. Si on regarde un peu le CT et où on en est il ne reste plus bcp de trucs à faire !

Il restera les disques AR un peu usés (ça ira bien comme ça !), les feux AV à polir et vernir et puis le feu stop fendu. Bien sur les petits pets de carrosserie et le siège AV un peu abîmé mais ça c’est normal 😉

Voilà les p’tits loups vous savez tout sur le Master. La suite ça sera quelques articles concernant l’EXC-F 350, mais tu t’en doutes, ça sera pour plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.