Je fabrique mon établi !

Ça faisait un petit moment que je voulais te partager ce projet et comme tu as pu le lire en titre : j’ai fabriqué mon établi ! Il faut que je te raconte comment en 2021 j’ai réalisé cette opération qui m’a trotté dans la tête depuis un moment.

Tout commence à l’hiver 2018 lorsque durant les travaux de toiture et d’appentis de la maison, je suis obligé de refaire le plafond de mon bureau (voir ici). Comme j’ai dû relever le plafond pour fixer le placo sous la nouvelle toiture, j’ai donc du découper les bastaings existants et je les avais conservés de côté dans l’idée d’un jour fabriquer un établi avec…

Je stocke donc ces bastaings sous l’appentis puis je décide de les trimballer avec moi lors de mes deux déménagements de 2020 et 2021 ! Tu imagines bien que trimbaler ces bastains ça a été toute une organisation mais toujours est-il que je les ait en plein milieu de mon garage et ils me font plus ch** qu’autre chose !

Mais bon maintenant que j’ai MA maison et enfin la place de positionner un établi dans mon double garage, si on se lançait enfin ? Aller comme à l’accoutumée, on se pose et on réfléchit un peu à comment réaliser le truc. Je dois t’avouer que je me suis pas mal renseigné sur Internet et je me suis largement inspiré de ce tuto détaillé de chez ZoneTravaux.fr.

L’idée c’est de faire un truc écolo. Je veux dire par là que je veux faire de la récup au maximum, réutiliser toutes les chutes de bois que j’ai à ma disposition et avoir le minimum à acheter. En effet si c’est pour devoir tout racheter, autant ne pas se prendre la tête. Regardons ce que j’ai  disposition comme chutes de bois suite aux travaux de l’appentis / garage / studio :

    • 4 x bastaings de 3,85m pour le plus petit en 160×65
    • Plein de chutes de chevrons d’1m environ en 75×65
    • 2 chutes de madrier d’1m environ en 225×75

Ok, c’est pas mal ! Qu’est ce que je peux faire avec ça ? Hé bien si je récupère environ 90cm de chaque bastaing j’ai de quoi faire 2 x pieds et je rajoute un pied central avec les chutes de madrier. Les chutes de chevrons seront utilisées pour consolider les pieds. L’idée de plait bien de partir comme ça ! Qu’est-ce qu’il me reste à acheter en plus ? Hé bien peu de choses finalement, de la visserie, des pieds réglables et des plaques d’OSB pour tapisser le mur et accrocher des trucs dans le futur !

Je file donc chez mon magasin de bricolage préféré et je m’équipe de packs de vis SPAX 75 pièces en 6×120, j’achète 3 x plaques d’OSB 15mm x 250cm x 120cm ainsi que 6 packs de 2 pieds réglables pour pouvoir ajuster l’établi une fois celui-ci assemblé.

Une fois tous les matos en ma possession je prépare mes plans sur un petit post-it. Dans l’idée le plan de travail fera 2,90m x 64cm x 65mm. Après quelques essais à blanc, j’ai besoin d’une hauteur de travail minimum de 93cm, il me faut donc faire quelques savants calculs avant de préparer les pieds.

Je pars du principe que les pieds réglables plus la marge d’erreur me prennent 1,5cm, la hauteur du plan de travail 6,5cm et donc pour arriver à mes fins je dois couper mes bastaings à 85cm ! J’ai ainsi ma hauteur minimum voulue : 1,5 + 85 + 6,5 = 93cm !

Je commence donc par les pieds. Pour cela j’inspecte les bastaings qui ont bien travaillé avec le temps et qui sont voilés dans le but de prend les parties les plus voilées pour faire les pieds. Je coupe précisément chaque bastaing à 2,93m pour avoir un plan de travail retaillé de 2,90m. Cela me laisse aussi de la marge pour retailler chaque pied à 85cm.

Je me met donc dehors, sors la scie circulaire et coupe une première partie des pieds pour ensuite les aligner correctement. Je coupe ensuite la seconde partie pour que les 4 pieds fassent exactement 85cm !

Ensuite, je fais la même opération pour les chutes de chevron. Je veux que mes pieds fassent 64cm de large, ainsi je soustrait la largeur des pieds (2 x 65mm) à la largeur totale et prends 0,5cm de marge pour arriver une découpe des chevrons à 50,5cm de coupe.

Je fixe les chevrons 2 par 2 ensemble sur leur côté le plus court avec 2 vis réparties sur la longueur totale du chevron puis j’assemble mes pieds avec 2 vis également (1 par chevron). Je choisis de mettre à fleur du plan de travail les chevrons du haut puis à mi hauteur pour consolider le pied. Voici le résultat ci-dessous :

Je fais les 2 premiers pieds à l’identique puis procède de la même manière avec le pieds centraux qui eux seront fait en chutes de madrier. Du coup cela sera plus costaud sur le centre de l’établi et ça me plait bien. Petite particularité également ce pied central, le madrier faisant 225mm de large, j’ai consolidé avec 3 chevrons au lieu de 2 !

Une fois les pieds préparés, avec l’aide de Nico un dimanche matin bien énervés on fixe les panneaux d’OSB sur le mur du garage. On s’est un peu pris la tête car mes molly devaient être prises dans le mur et la vis devait prendre en sandwich la plaque d’OSB. Ainsi il a fallu pré-percer, mettre la molly et ensuite remettre les plaques. Du boulot mais ça se fait bien ! Ensuite on fait un montage à blanc pour voir comment ça tombe.

Ok ça tombe pas mal notre histoire ! Mais avant de fixer mon plan de travail j’ai d’autres trucs à faire. En effet j’ai récupéré des armoires murales de cuisine quand j’ai refais la buanderie et donc j’avais dans l’idée de les accrocher dans le garage au dessus de l’établi. Là aussi pour faire un truc solide on va devoir redémonter les plaques d’OSB pour mettre les molly directement dans le placo !

On cherche l’emplacement idéal pour les armoires en hauteur et fixation et on fait du montage à blanc…

Finalement je choisis de juxtaposer les armoires sur la droite pour pouvoir me laisser de la place d’un côté de l’établi si jamais j’ai des choses volumineuses à poser. Voici la pose définitive des armoires !

Maintenant que le mur et les armoires sont prêtes, il ne me reste qu’a fixer le plan de travail sur ses pieds et à poser les pieds réglables ! Pour commencer je sangle les bastaings afin de les redresser au maximum.

Et je les fixe 1 à 1 pour qu’ils soient le plus droit possible ! Je mets 3 rangées de vis sur le pied central et 2 rangées sur les extrémités, ça ne va pas bouger !!!

Et je termine par la pose des pieds réglables.

Et voilà le tout terminé !

Ce qui est cool avec ce projet c’est que ça ma couté environ 40€ entre les vis et les pieds réglable pour l’établi et un peu plus de 100€ pour les panneaux d’OSB, tout le reste étant de la récup ! L’autre chose qui est top aussi c’est que mes pieds réglés au minimum j’arrive pile à ma hauteur minimum prévue de 93cm !

Il me restera maintenant à poncer le plan de travail puis le protéger mais pour l’instant j’ai d’autres trucs à faire et l’établi me sert déjà bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.