PW50 1984 – Remontage du haut moteur

J’ai enfin récupéré les pièces chez Yamaha après 10j d’attente et je peux enfin préparer le remontage du haut moteur. Si tu te rappelles bien j’avais en commande la cage à aiguilles ainsi que la durite de refoulement d’huile.

On commence donc par préparer le piston. Tout est livré en kit et il faut installer les segments ainsi que le clips du côté gauche pour se faciliter la vie lors de la repose sur la bielle.

Ensuite je mets une goutte d’huile sur la gorge des segments afin que celle ci coulisse tout autour du piston avant de positionner les segments.

Puis j’insère les segments, marque vers le haut. Cette opération est délicate car il y a un risque de casse des segments s’ils sont écartés trop. En y allant doucement cela se fait bien.

Ensuite je mets une goutte d’huile dans la gorge du clips du piston côté gauche puis je mets le clips.

Le clip doit être positionné comme ci-dessus afin qu’il ne puisse pas bouger avec les va et vient du piston. Si la tige était horizontale par rapport au piston, il y aurait un risque que celui-ci puisse sortir de son logement à haut régime.

Ensuite je sors l’axe de piston et mets une légère goutte d’huile et commence à l’insérer. Il restera à le pousser avec la cage à aiguilles sur le pied de bielle lorsqu’il sera le moment d’assembler le tout.

En attendant il faut préparer le plan de joint de l’embase du cylindre. Je dois dire que ce ne fut pas une partie de plaisir car le vieux joint était bien collé sur le plan de joint sur le cylindre mais aussi sur le carter moteur.

J’ai commencé par le bloc moteur. Ici j’ai enlevé les goujons pour me simplifier la vie. Ici rien de très compliqué, je pose 2 écrous en contre écrou l’un sur l’autre puis je desserre les goujons. Ils viennent très bien !

Ensuite je passe ma lame de cutter et arrive assez facilement à enlever l’ancien joint restant, il y en a peu la majorité étant sur le cylindre… et quelque part ça m’arrange car pas très pratique de supprimer l’ancien joint sur le carter moteur directement !

Côté cylindre donc même opération avec la lame de cutter. C’est plus facile mais le joint est coriace et s’arrache par petits morceaux. Ici je te donne une petite astuce lorsque le joint est très très difficile à enlever : je pose un peu d’huile avec le doigt puis je repasse avec la lame après avoir laissé imbiber 5mn environ. Laisser imbiber le joint dans l’huile permet de l’assouplir et lors du second passage de la lame il s’en va plus facilement. Ne pas hésiter à répéter l’opération pour en venir à bout !

Et quitte à être sur le cylindre, j’en profite aussi pour décalaminer le conduit d’échappement au tournevis puis à la brosse à dent : il était bien crade j’ai beaucoup de calamine qui est sortie !

Pour finir je mets un peu de WD40 dans le moteur et le cylindre puis je passe un gros coup de soufflette pour virer toutes les impuretés. C’est prêt au remontage !

Ensuite je commence par mettre un peu d’huile sur le pied de bielle et je positionne la cage à aiguilles fraîchement sortie de son emballage.

(Désolé pour la qualité de la photo, on appareil photo iPhone est définitivement HS et j’ai bcp de mal à faire des photos nettes !!!)

Et ensuite je positionne le piston en prenant soin de le mettre dans le bon sens : c’est à dire la flèche direction échappement !

Évidemment, une fois l’axe de piston inséré, je pose une goutte d’huile sur la gorge du clips côté droit puis je pose le clips à l’identique du côté gauche.

Ensuite je remonte les goujons avec la même méthode d’écrou / contre-écrou puis je pose le joint d’embase. Le joint Centauro à un côté plat et un côté un peu bombé. Le côté plat ira côté cylindre car le plan de joint est parfaitement plat de ce côté là, le côté bombé côté moteur.

Ensuite j’huile le piston et le cylindre en vue de l’assemblage. Je positionne le  cylindre en faisant attention de bien comprimer les segments afin qu’ils soient correctement positionnés sur le piston.

Une fois les 2 segments passés, il suffit de pousser le cylindre doucement vers l’embase.

Et pour terminer je positionne le joint de culasse et la culasse et serre à 10Nm. Je mets la bougie neuve BP4HS que je serre à 20Nm. Je mets quelques coups de kick a vide et il y a de la bonne compression, tout va bien !

Il restera maintenant à remonter le reste de la moto mais ça tu le liras la semaine prochaine, bye !

2 réponses sur “PW50 1984 – Remontage du haut moteur”

  1. Quel plaisir de lire !

    J’ai lu tout le blog jusqu’en 2021, quelle ne fut pas ma tristesse de ne plus voir d’article après le 350 !

    Hate au prochain !

    1. Merci du fond du coeur ! C’est ce type de commentaires qui font que je continue d’écrire, par vagues d’articles je dois dire car cela représente pas mal de temps 😉 Tu ne vas pas être déçu, j’ai quelques petits articles encore sur la KTM qui arrivent, mais chuut je n’en dis pas plus et te laisse découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.